Ho Ho Ha Ha Ha


Comment cultiver les émotions positives

Rester optimiste ou tenter de le devenir : impossible vous dites-vous? L’optimisme se cultive au quotidien, voici des petites techniques simples à mettre en place pour arrêter de ruminer.

C’est une nouvelle Christelle qui est devant vos yeux (oui, bon, imaginez !), et aujourd’hui, je l’affirme sans peur : je suis une optimiste. Pendant ma traversée du cancer, j’ai découvert en moi cette qualité et je l’ai développée. On me demande souvent comment j’ai fait pour tenir et garder la pêche pendant ces 2 ans. Alors, si j’ai relevé ce défi haut la main, vous pouvez y arriver !
Et moi, Aurore, je peux vous dire que Christelle, optimiste, c’est un euphémisme ! Et son optimisme est contagieux !
Alors, prêts pour la contamination super positive ?!

Chargement optimisme en cours
Bientôt tous optimistes !

Le chemin de la positive attitude

Il faut partir de ce principe : ce qui compte ce n’est pas de croire qu’on ne peut pas être heureux tant qu’on n’aura pas atteint son objectif.
Non, il nous faut apprendre à être heureux pendant tout le chemin qui nous mène à cet objectif (ça cogite là !!!)
Ce petit message peut devenir votre mantra !

Tous optimistes
Abandonnez les stratégies habituelles

Mais pour cela, il faut accepter de changer de chemin ou de stratégie.
Connaissez-vous l’histoire de la mouche qui est enfermée dans une pièce ? Elle veut en sortir et fait appel à sa stratégie habituelle : suivre la lumière. Seulement, si les fenêtres sont fermées, elle va s’épuiser, tourner en rond et se heurter sans fin aux carreaux.

Il s’agit donc de trouver une nouvelle stratégie, non pas de renoncer…
Nous devons lâcher prise sur nos croyances car elles nous empêchent d’avancer…
Transformez votre vie en décidant de vous sentir bien, de voir le bon côté des choses, et surtout en prenant le parti de cultiver l’optimisme au quotidien ! Se sentir bien est aussi un choix, un choix excellent pour votre corps, votre santé.

Entourez vous de personnes positives

Les énergies positives c’est contagieux ! C’est prouvé que l’on absorbe les énergies des autres.

Prenez donc de la distance avec les personnes qui vous  minent et regardez plutôt celles qui vous inspirent !

Nous avons tous une personne que nous admirons, sur le plan personnel ou professionnel. Alors, plutôt que de les envier, nous avons tout intérêt à nous en inspirer.
C’est un des principes de la psychologie positive.

Pour moi la révélation a été Patricia Moreno, professeur d’IntenSati aux Etats-Unis. C’est à la lecture du livre « Bouge ton cerveau » de Wendy Suzuki, professeur en neurosciences américaine, que j’ai découvert cette discipline.
IntenSati, quézako ?
Patricia Moreno vous fait bouger avec des exercices de fitness, danse et yoga tout en faisant répéter des affirmations positives ! Et notre cerveau les entend … et le croit ! Le résultat ? Du changement dans votre vie garanti !!! Lisez donc ce livre ou regardez des vidéos de Wendy Suzuki pratiquant l’IntenSati sur Youtube … et vous serez convaincue comme moi.
Dommage que les cours d’IntenSati n’existent pas encore en France car j’irais direct m’inscrire !

Au moins 3 kiffs par jour !

Prenez le temps le soir de noter 3 kiffs : 3 moments, 3 situations qui vous apporté de la joie, du bonheur et de la satisfaction.
J’ai pratiqué ces 3 kiffs pendant ma traversée et même en chimio, j’en trouvais tous les jours ! Prêter attention à ce qui nous a amené des moments de plaisir va vous faire du bien et vous aider à penser positif.
Même ceux qui me répondent au premier jet « moi non aucun kiff aujourd’hui », finissent toujours, après réflexion, par en trouver parfois plus de 3 !

3 kiffs par jour pour rester optimiste
3 kiffs par jour

J ‘ai un mini aquarium vide de forme ronde (c’est une longue histoire … ou pour la faire courte aucun poisson ne s’y plaisait !)
Je l’ai reconverti en boîte à kiffs.
Vous pouvez y mettre aussi les compliments que vous avez reçus quand vous manquez de confiance en vous. Très utile la veille d’une intervention en public ou d’un entretien d’embauche !

Prenez des décisions !

Avec Aurore, niveau prises de décisions, on s’est vraiment bien trouvées. La carte du resto arrive : stress, angoisse, 2 heures à l’éplucher avant de commander. Une sortie shopping, la robe, verte ou bleue? On transpire, le cerveau est saturé, c’est acté, nous ne savons pas prendre de décision. On épuise les autres, et soi-même aussi.
Mais hésiter, vouloir le meilleur, cogiter et se torturer l’esprit n’est pas bon du tout …
Il n ‘y a parfois pas d’enjeu et pourtant on s’embrouille tout seul !!!!
La faute à notre voix intérieure. Oui, vous aussi vous la connaissez bien cette petite voix intarissable ! Dan Harris, célèbre journaliste américain en parle dans son livre « 10% plus heureux ». Et saviez-vous qu’il aurait pensait initialement appeler son bouquin « la voix dans ma tête est une connasse« … Tout est dit !

Faites travailler votre imagination positive !

Il y a mille et une manières de booster sa créativité. Surprenez votre cerveau pour créer de nouveaux chemins.
Un stage de théâtre ? Parfait ! Vous allez vous surprendre. Un projet de couture, d’écriture, de création manuelle… ? Lancez-vous ! Ça vide le cerveau. Une initiation à la relaxation ? Super pour travailler la visualisation positive et l’imagination. Quelques jours de vacances en vue ? Se réjouir de cette perspective est aussi importante que le séjour lui-même. Tout ça va faire exploser en vous toutes les hormones qui finissent en « ine » : dopamine, sérotonine !

Yes I can ! Nothing is Impossible

Notre cerveau a tendance à nous parler en nous rappelant tout ce qu’on doit faire et qu’on n’a pas fait, de voir ce qui est infaisable, bref de voir tout en noir ! De ne distinguer que les points négatifs…

Alors observez-vous. Par exemple c’est bien de faire des  « to do list » … mais si c’est pour sans arrêt rajouter des items sans jamais vous féliciter de ce que vous avez réalisé … arrêtez vos listes !
Oui je suis la reine des « to do list » … qui sont devenues des « to do today Or Tomorrow Or next week »…

Parlez-vous à vous même positivement, fini les phrases négatives !

Oui ça marche !
Faites-le vraiment quand vous vous adressez à Christelle, elle a l’art de détecter la moindre idée négative et vous rend votre copie en demandant de la retravailler positivement !

Dans mon cas je vous assure que je n’avais pas prévu d’inviter ce cancer dans mon corps ! Alors puisqu’il était là, j’allais certes le combattre mais aussi en dépasser tous les effets secondaires.
Plus de cheveux ? Pas grave ça repousse ! Une opération du sein ? Oui … mais on a bien 2 bras, donc je peux encore danser et faire du taï chi avec un seul bras ?! Alors go !
À partir du moment où je me suis placée en posture positive me disant que je n’aurai pas tous ces effets secondaires …eh bien j’ai déplacé des montagnes, croyez-moi. Car non seulement je l’ai fait ce spectacle avec mon bras qui a accepté de redevenir opérationnel 1 semaine avant le show ! Mais en plus quelle satisfaction de se retrouver sur scène en tenue de Wonderwoman (un signe non ?)

Méditez pour vous sentir mieux dans votre tête

Parce que les Superwomen (oui je sais magnifique transition …) ont aussi besoin de repos, de se retrouver avec elles-mêmes !

Pour tous ceux que le mot méditation fait reculer de 10 mètres ou ceux qui n’ont toujours pas compris en quoi ça consiste :  démarrez avec une application sur votre smartphone. 1 minute puis 3 minutes … dans une file d’attente, après le café, le soir peu importe !
Pour les réfractaires, allez voir celle de « rien à foutre » , on vous laisse la découvrir, elle vaut son pesant de cacahuètes ! Trop drôle !

Personnellement, la méditation du matin de Cédric Michel et ses dix affirmations positives me donnent une confiance en moi incroyable. Vous testez ?
La méditation, c’est à la mode. Ça vous fait du bien. Alors, action, faites bien comme vous voulez, mais mé-di-tez !

Prenez soin de vous !

Saviez-vous qu’une simple balade en forêt vous régénère le cerveau et agit sur votre moral ? Bientôt les médecins vous feront une ordonnance pour une sortie en forêt ! Votre patron vous dira d’aller faire un tour dehors pour mieux prendre les décisions …

Je me régénère grâce à la marche nordique, ou avec une simple balade quotidienne à pied/à vélo … avec en plus l’odeur des pins qui a un puissant effet « relaxing » (avec l’accent prononcez relaaaaaaaxing) . En plus d’éliminer les toxines, les kilos (aussi !), cette marche enlève toutes les idées noires.

Si vous n’aimez pas marcher seule, embarquez une voisine, une amie, votre famille !!!
C’est là que les accompagnants / aidants (volontaires désignés dans l’entourage de la personne en traitement) interviennent. Oui, vous qui aimez votre canapé plus que tout. Vous qui rêvez de vos grasses matinées interminables en weekend, vous pouvez facilement vous retrouver en plein froid, sur le départ d’une rando tous les samedis.
C’est ce que Christelle nous a fait faire : une balade par-ci, une rando par là. Jamais à court d’argument pour nous convaincre de nous bouger en plein air !
Ma vengeance inconsciente est intervenue le jour où j’ai proposé une « petite » rando un dimanche matin. Et que je ne me suis pas levée, laissant ainsi Christelle et Monica entamer le parcours. Quinze kilomètres. Du dénivelé. Bien penser dans ses cas là à son argumentaire de défense (et mettre son téléphone en mode avion)
Et si marcher n’est pas votre truc… trouvez un autre sport de préférence en plein air … l’effet sera doublé, et vous stimulerez vos défenses immunitaires.

Riez !!!

Franchement, les jours où on est en mode « moyen moins », évitons de regarder un film triste ! Optez pour un « Minion » ou un bon « âge de glace ». Allez plutôt tester une séance yoga du rire, une pièce de théâtre drôle, organisez une sortie entre copines, allez danser…. 
Provoquez ces situations autant que vous pouvez ! Plus on rit et plus on à envie de rire, c’est pas mathématique mais presque !!!
Une simple petite balade à vélo alors que ça fait 20 ans que tu n’en as pas fait et hop, 1 heure de rire garantie !!
C’est une drogue ! Une bonne …

Remonter à vélo ou la crise de rire d’une heure !

Changez les habitudes : passez au positif

Mettez de la couleur, changez une petite habitude et vous allez vous rendre compte que cela va modifier les connexions au niveau de votre cerveau. Tout doucement, vos réactions vont changer, votre manière de vous comporter ou d’agir également. Suivez les « antisèches du bonheur » de Jonathan Lehmann via sa conférence Tedx ou directement sur son site internet. Vous nous remercierez plus tard !

Petites répercussions, au départ, puis d’autres et vous vous apercevrez que vous vous habituerez à ce changement au bout de 12 jours.
Et quand vous imaginez le pire d’une situation, essayez de vous voir en train d’imaginer le pire … ça aide à relativiser de s’observer.
Décidez de parler de ce qui vous semble sans solution ou minant autour de vous, à un proche ou une amie. Elle aura sans doute une autre analyse et pourra vous faire voir les choses différemment.

Alors, on compte sur vous, partagez en commentaire vos progressions vers l’optimisme !

Ressources :

Florence Servan Schreiber a écrit plusieurs livres que j’adore. Je les ressors quand je sens que je flanche : « 3 kiffs par jours » et « power patate ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *