Cultiver notre jardin intérieur et extérieur

Cultiver son jardin intérieur et extérieur

Cultiver son jardin c’est une façon de faire face aux aléas de la vie. Mais jardin intérieur ou extérieur ? Ou les deux !

Comme on pourrait raconter ses vacances à l’autre bout du monde, nous voilà à nous partager nos recettes de confinement.
Et j’entends même certains parler d’angoisse à l’idée d’avoir raté leur confinement !
Face aux injonctions de faire du sport, de se former, de se cultiver, de se détendre, on se détend!

Avez-vous remarqué toutes les possibilités qui s’offrent à nous même privés de liberté de sortir ? Alors avez-vous une idée de là où vous vous situez  ?

S’adapter et recréer son monde

Après avoir tous déployé une énergie considérable pour s’adapter dans ce nouvel environnement, nous avons réussi à nous recréer un autre mode de vie, que ce soit en télétravail, en congés, ou en travaillant différemment.

Et finalement à l’heure où le déconfinement va pointer son nez, nous réalisons que certains moments nous ne les revivrons plus… mais si !!!

Cherchez bien vous serez surpris. Et là demandez vous ce que vous allez vouloir garder dans votre nouvelle vie, celle du déconfinement….

Bon, ne rêvez pas trop, le barbecue en travaillant ce n’est peut être pas possible tous les jours …

Notre jardin extérieur

Pour que nos journées ne se ressemblent pas (et savoir quel jour on est!) certains ont choisi de se fixer un programme, en s’occupant de leur jardin (OK .. pour ceux qui ont la chance d’en avoir un) 

Quel plaisir de planter, de découvrir jour après jour que la nature explose en couleurs, senteurs, et que la vie continue.
Nous nous sentons incroyablement vivants  et surtout dans l’instant présent lorsque nous sommes en contact avec la nature.

Ce temps m’aura permis de créer le potager dont nous parlions depuis plus de 2 ans, et de réaménager notre jardin comme on pourrait ranger sa maison … quel apaisement !

Toutes ces fleurs, ces arbres fruitiers sont un vrai bonheur. Je vis dehors depuis 2 mois, même quand il pleut. C’est un pur kiff de travailler dehors !

Prendre soin de son jardin extérieur et intérieur

Notre jardin intérieur

Pour ceux qui n’ont pas de jardin, vous avez votre jardin intérieur.

Et là encore, nous avons du temps pour découvrir, lire, et prendre soin de soi pour avancer dans notre bien-être (mieux-être?) en allant chasser nos fameux vampires …. Et ça prend du temps !

Conférences, lives, lectures, formations en ligne…

Dans cette période anxiogène, c’est aussi le moment pour appeler régulièrement vos proches, vos amis. Et avouez-le, vous allez plus spontanément aller vers ceux dont l’optimisme est tellement contagieux, qu’ils vont immédiatement vous redonner de l’élan dans votre journée !

En vous, il y aussi toute toute votre énergie créative, un véritable acte de transformation avec une grande puissance.
Créer c’est cuisiner, ranger, écrire, dessiner… tout ce qui vous donne envie, ce qui vous procure du plaisir… faites-vous partie de ces créatifs ?

Petit partage  de mon kit de survie quand ça flanche : pour ceux qui sont angoissés, je préconise de lister tout ce à quoi on a survécu.
Que ce soit perso, familial et professionnel.
Croyez-moi, nous avons tous connu des épreuves et pu développer des qualités de résilience.

Force est de constater que nous déployons chaque jour toute notre intelligence émotionnelle pour rester positif dans ce contexte et continuer d’avancer.

Pas de doute nous sommes des caméleons et nous allons dépasser cela et nous adapter encore ….

S'adapter à notre monde à la manière du caméléon

1 commentaire sur “Cultiver son jardin intérieur et extérieur

  1. Coucou Christelle,
    Il est magnifique ton dessin sur le bonheur! Je le kiffe grave et j’aimerai bien le mettre dans ma chambre ou dans mon bureau, tu penses que tu pourrais m’envoyer un beau petit cliché ? Non un beau grand cliché, je le trouve magnifique….
    et ton article est super énergisant !vive le confinement ! Je sais ce n’est pas politiquement correct mais c’est mon ressenti, comme tu le dis si bien après une période d’adaptation, on a pu mettre en place pas mal de choses pour développer notre énergie, et ces choses pour une fois, on a été les chercher en nous, à l’intérieur de notre jardin qui pousse depuis des années mais qu’on n’entretient pas forcément car il y a toujours l’autre jardin, celui que l’on voit plus distinctement qui nous appelle telle une sirène dans l’océan … merci merci merci Christelle de prendre sur ton temps pour nous faire partager tes outils pour exploser d’énergie et pour aller cueillir nos propres récoltes… bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *