Le changement de vie

L’urgence de vivre : vers un changement de vie

Faut-il nécessairement une crise, une grave maladie ou un événement grave pour s’ouvrir au changement ?
Et réaliser que la vie qui semblait en veilleuse, exigeait de prendre enfin toute sa place et nous amenait vers le chemin de la transformation

Pour vous situer : qui suis-je ?

En quelques mots, je suis Christelle, 43 ans. Court, mais efficace, isn’t it ?
Octobre 2016 … tumeur agressive de 5 cm découverte dans mon sein ainsi que plusieurs ganglions atteints sous le bras. Dans le brouillard, j’entends « chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie … » Si j’ai suivi à la lettre les traitements allopathiques, en parallèle, j’ai activé en moi d’autres forces de guérison.
Octobre 2018 … 2 ans que ma vie a basculé et que je suis engagée sur ce chemin de la transformation.

La mal – a – die (le mal a dit), selon plusieurs thérapeutes, est un cri. J’étais au point de rupture avec moi-même sans le savoir.
La vie ou la mort
J’ai choisi la vie …
Je suis toujours là aujourd’hui, guérie, oui guérie de ce cancer. Je ne parle pas de rémission complète qui signifie maladie en veilleuse, non Guérie ! Il aura fallu ce tsunami de cancer pour me forcer à ralentir cette vie et me demander ce qu’elle voulait me dire.

Le chemin vers le changement

Progressivement je me suis aventurée dans ma « tuyauterie intérieure » (c’est glamour dit comme ça !) pour apprendre à mieux vivre avec ma propre compagnie !
Sur ce chemin, je me reconnecte, me redécouvre et affronte toutes ces questions enfouies :

  • Qu’est ce qui me fait vibrer ?
  • Pour qui je veux vivre ?
  • Quels sont mes rêves, mes projets inachevés … ou à démarrer ? Pourquoi ne les ai-je pas encore réalisés ?
  • Pourquoi ai-je peur de l’avenir ?
  • A quoi sert toute cette colère ou rancœur contre tous ceux qui m’ont trahi ou délaissée ?

C’est ainsi que je commence à comprendre, guidée par des lectures et thérapeutes que je m’étais perdue avec moi-même, enfouissant mes émotions, mes colères. Que, perdue dans ces tâches ménagères, administratives, de parentalité, j’étais en quête d’une mystérieuse perfection inatteignable. Qui m’a confié ce contrat de perfection ? Personne !

Le contrôle et la recherche de perfection

Vous aussi vous savez … On sacrifie, on se met la pression tout seul, on veut tout contrôler !!! Incroyable.
Alors mon message est de vous dire qu’il n’y a pas d’âge, ni de bon moment, si ce n’est le vôtre, pour s’engager dans ce mouvement du changement. Et croyez-moi : on se sent ensuite plus fort de jour en jour. Alors, vous aussi, ouvrez la porte du champ des possibles même si vous n’êtes pas sûre de ce que vous allez y trouver !J’ai été tellement épaulée dans mes changements, j’ai tenté plein de trucs un peu fous, que je souhaite vraiment partager avec d’autres ces nouvelles forces intérieures que nous pouvons développer en étant acteurs de notre propre vie.

J’ai déjà trouvé la force de guérison ! Vous vous reconnaissez dans ces quelques mots ? Alors, venez, piochez et sentez-vous libre de partager avec moi ces petits changements vers le mieux-être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *