les antidotes à la rumination

3 antidotes contre les ruminations

En plein déconfinement, nos émotions sont à nouveau décuplées face à cette nouvelle adaptation. Oui nous sommes des caméléons mais on ne vous le dit pas assez, en mode diesel…

Je vous partage ce que je pratique dès que je sens que mon mental tourne en boucle et décide de prendre le pouvoir.

Les 3 élixirs qui me permettent de mieux gérer les situations négatives.

Cela peut être lorsqu’on a eu une contrariété ou un problème à résoudre.
Et alors, pile au moment d’éteindre la lumière, votre mental se met à revivre cette situation, à décortiquer le problème que vous n’avez pas résolu.

Pourquoi avons-nous tendance à passer en revue toutes les situations difficiles vécues dans la journée à ce moment-là ?

En fait, ce n’est pas surprenant parce que notre cerveau est programmé pour le faire ! Absolument !!!

Du côté des neurosciences , on nous explique que notre cerveau est paramétré pour la survie (eh oui cela remonte à très loin  !), et il accorde tout simplement trop d’importance à ce qui pourrait le menacer.
Résultat : les pensées négatives s’y accrochent comme du velcro !

Les mauvaises expériences sont stockées plus rapidement dans notre cerveau et à chaque fois que nous nous souvenons de ces moments déplaisants, nous activons le circuit de souffrances émotionnelles ! 
Et le soir quand nous relâchons, notre mental nous ressort le VELCRO !

3 antidotes pour ne plus ruminer et ressasser sans cesse

Premier élixir pour contrer les ruminations

C’est Elsa Punset dans « le livre des petites révolutions » qui nous délivre son rituel positif en moins de 20 minutes.

Idéal le soir (surtout les soirs de pleine lune comme ces derniers jours !), mais qui peut également se pratiquer dans le tram, sous la douche, au réveil…

Fermez les yeux et visualisez que vous sortez d’un carton votre problème, votre situation. Ouvrez ensuite les yeux et dessinez ou prenez des notes (c’est là que ma formation sketchnoting va vous servir pour ceux qui l’ont suivie… ! Le pouvoir du visuel, rappelez-vous ! ) pour retourner le problème dans tous les sens.

L’occasion de prendre un peu de recul sur ce qui nous paraît insurmontable.

Pensez:  » quel est votre ressenti ? »
Essayez d’utiliser le « il » ou « elle » à la place du  » JE « .
Par exemple, qu’est ce qui peut expliquer sa réaction (la vôtre ? vous me suivez toujours ???).
Comment a-t-il réagi ? Qu’a-t-il répondu ??

Il s’agit de prendre de la distance et d’observer d’un point de vue extérieur vos réactions, votre ressenti.

L’idée est de respecter le timing de 20 minutes maximum.
Ensuite fermez à nouveau les yeux et visualisez que vous remettez votre inquiétude dans son carton.
Vous ne rouvrirez ce carton que lendemain.

Ouvrez les yeux.

Vous pouvez ensuite lire, ou faire une petite méditation pour terminer d’apaiser votre mental.
Cela fonctionne très bien. Dans certains cas, vous éprouverez le besoin de le refaire 2 à 3 jours suivant, mais vous serez surpris … pas toujours !

Deuxième élixir pour venir à bout des ruminations

Cédric Michel, que j’aime beaucoup pour ses méditations, explique que lorsque nous nous sentons coincés avec une situation négative, la solution est de se poser une question aidante.

Lorsque nous ressassons une situation, c’est que nous n’acceptons pas cette réalité. Or  même si c’est injuste ou que cela n’a pas de sens, il s’agit d’identifier ce qui nous dérange.
Et ensuite, si nous l’acceptons, de trouver les aspects négatifs…. Pour aller vers ce qui est à première vue le plus difficile : les aspects positifs.
Et pour cela se poser des questions aidantes positives.

Ok je n’ai pas eu ce job. J’en avais besoin financièrement. Mais au final, je vais avoir plus de temps pour chercher dans un autre domaine. Était-ce vraiment celui qui me correspondait ? Et là lister les contraintes parce que tout n’était pas rose.  Quel avantage à cette situation ? Qu’est-ce que j’aimerais faire de ce temps libre ?

Et peut-être que plus tard vous allez réaliser que ce n’était pas du tout en phase avec vos valeurs et que vous allez retrouver un meilleur job.

Troisième élixir anti-ruminations

Le shift émotionnel. Cela vous parle ? Non ?
Moi non plus jusqu’à ce que je découvre cette technique il y a un mois.

Shift émotionnel, un antidote contre les ruminations

C’est une sorte de reprogrammation de son cerveau.
Idéal avant de s’endormir, il est préconisé d’orienter son cerveau en faisant une visualisation positive.

En définitive, notre tête c’est comme la télé : on se fait notre petit JT perso avec toutes les mauvaises nouvelles, ou situations désagréables avec les critiques et les reproches qui débarquent !

Gilles Azzopardi dans son livre «  soyez vous-mêmes, tous les autres sont déjà pris », suggère ce décrassage quotidien, chaque soir avant de s’endormir.

Alors on décrasse son amour propre, comme on nettoierait son visage.

Comment ? En repassant le film de nos succès, ce qu’on a pu faire de bien dans la journée. Revivez les situations où vous vous êtes sentie aimée, estimée, appréciée, séduisante…

On allume l’interrupteur du côté positif !

Vous verrez, vos relations vont évoluer et seront rapidement. Plus vraies et plus détendues.

Selon William James, la meilleure arme contre le stress est notre capacité à choisir une pensée plutôt qu’une autre.
À vous de jouer pour dompter votre dialogue intérieur, vous savez, ce fameux bruit de fond avec lequel on vit H24 !

Ces 3 élixirs m’accompagnent dans cette nouvelle vie… mais il en existe tellement d’autres !
À vous de trouver, tester et garder ce qui fonctionne bien pour vous. Et n’hésitez pas à partager vos propres élixirs en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *